jeudi 12 juillet 2007

Internet s'est crashé !

Comme le disent les Américains : "Breaking News". Ainsi que vous le savez san doute, Internet s'est crashé. Cette information diffusée sur la chaîne américaine @NN rapporte que hier soir, des millions d'utilisateurs à travers le monde ont perdu toutes leurs données après avoir reçu le message d'erreur suivant sur leur écran :
Le FBI a retrouvé la trace de l'utilisateur à l'origine de cet incident, un certain Eric Clapton habitant au Connecticut. Selon le présentateur, "Il avait 35 fenêtres ouvertes sur son ordinateur au moment où le crash s'est produit, il téléchargeait des fichiers du catalogue d'iTunes tout en regardant des vidéos sur YouTube et en écoutant une émission en streaming audio sur NPR, utilisant l'instant Messenger avec des amis, vérifiant les comptes de trois emails, discutant sur Skype et en jouant une partie de Poker en ligne, tout en installant la dernière version de Firefox et une mise à jour de son logiciel système".Voici le reportage de cet événement unique dans l'histoire du web.

== Breaking News ==


Les autorités pensent qu'un trop grand nombre d'applications étaient ouvertes sur le web, ce qui a provoqué le crash global d'Internet.
Dans un fax envoyé à la chaîne de télévision, Eric Clapton se défend d'avoir quelque chose à se reprocher. Il écrit notamment : "l'écran s'est figé... il n'y avait rien que je puisse faire. J'ai essayé de forcer la fermeture des applications ouvertes mais rien n'a marché".
Selon le présentateur, il a ensuite débranché son ordinateur du secteur et tout rebranché. Internet a redémarré mais il a constaté que toutes ses données avaient disparu.
Document YouTubeAu cours d'une conférence de presse de crise, Tony Snow, secrétaire de presse de la Maison Blanche, a avoué que le Gouvernement n'avait pas de backup d'Internet : "Le Gouvernement regrette qu'il n'existe pas de backup d'Internet pour le moment, mais nous avons toujours dit qu'il en faudrait un". Snow a ajouté "Maintenant ça nous rend fou".
Ce crash eut d'importantes répercutions dans la communauté américaine des blogueurs, où des pages de commentaires et de journaux ont été à jamais effacées chez tous les utilisateurs.
Plusieurs organisations ont proposé leur aide pour subvenir aux pays dont certains dépendent à 94% du e-commerce. En attendant, les chaînes de télévision diffusent en continu les meilleurs gags vidéos publiés sur YouTube tandis que des volontaires passent leur temps en lisant des blagues et autres ragots. Les acteurs majeurs du secteur, dont Steve Jobs et Bill Gates se réunissent ce soir pour discuter de cette crise.
Moralité : ne croyez pas tout ce que vous lisez ou voyez sur Internet et faites un backup de votre blog avec HTTrack, on ne sait jamais... Have fun !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire